Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le sel des mots
  • Le sel des mots
  • : Le livre au centre de nos échanges Animations avec le livre Promotion de l'édition indépendante
  • Contact

L'ASSOCIATION

Le Sel des Mots: association a but non lucratif, crée en 2001.
Milite pour la promotion de  la lecture et la circulation des textes et des idées.
Défend le travail des petites maisons d'édition.
Toutes ses actions et ses projets sont soutenus par La DRAC, La Région Pays de la Loire, Le Conseil Général de Loire Atlantique, et la Municipalité du Pouliguen.
Travaille avec trois librairies partenaires:
L'esprit Large à Guérande, Voix au chapitre à Saint Nazaire et Voyelles à Herbignac.
Le Crédit Mutuel aide l'association pour sa communication.
Pour 2010,Le Sel des Mots a signé une convention avec TER/SNCF pour la mise en place du projet "les livres passent de mains en mains".
Projets:
Manifestation littéraire organisée chaque année depuis 8 ans, au Pouliguen fin avril début mai, pour défendre le travail des petites maisons d'édition.
Partage de lectures dans des lieux public

Prix littéraires. Lectures dans des structures petite enfance
Lien pour nous envoyer un mail link

Recherche

PROJETS

Ouvertures de livres aux Bigorneaux
Séances de 3/4 d'heure à une heure à destination des plus petits: 3mois à 2ans.
Sensibilisation à l'objet livre
Partage autour du racontage.
Les enfants vont et viennent dans la salle commune.
Ils écoutent,ils passent, ils s'assoient.
Nous alternons entre imagiers, et histoires ....
Une ou deux histoires longues par séance
Des livres où la sonorité des mots prend tout son sens pour pouvoir jouer avec la voix.

Des prix littéraires
Prix Petit Grain de Sel  récompense un album destiné aux enfants de 3 à 5 ans
Prix Fleur de Sel récompense un roman destiné aux enfants du collège.
Il est l'occasion d'intervenir dans les classes avec le soutien des professeurs de français, et d'organiser des rencontres entre l'auteur et ses lecteurs.
Prix Grain de Sel récompense un roman ou recueil de nouvelles.Occasion d'un partenariat avec les bibliothèques des villes voisines : La Turballe, Pornichet, Guérande.

Bruit de livres au lycée démarrage septembre 2010

Dates à retenir

Les Belles Rencontres littéraires

se feront les 11,12, 13 avril 2014

   dans la salle Baudry du Pouliguen

http://lesbellesrencontreslitteraires.over-blog.com/
Le plateau est en construction

Des rencontres, des débats, des tables rondes, des ateliers, des déambulations, une promenade lue , des textes déclamés ...

de la convivialité , des découvertes, de l'émotion ....

Et tout cela pour les textes et ceux qui leur donnent naissance...

18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 20:57

2012-05-11-Couv-Gordana---tissus-blog.jpgJ'aime voir de dos, me trouver dans le fond d'une salle, suivre un groupe, installée derrière un passager dans le métro, dans un bus ou un avion.

Au cinéma aussi, dans la salle ou dans la file d'attente. Chez Mickey, je crois que c'est ce qui me plaît le plus, l'observation des dos internationaux.

Alors sur la table des éditions du Chemin de Fer, c'est ce petit livre là qui m'a fait de l'oeil.

Cette nuque et cette chevelure chatoyante, le nom de l'auteur aussi : Marie Hélène Lafon.

J'ai beaucoup aimé , il y a déjà quelques temps, son autre texte: L'annonce.

Prendre le livre en main , le retourner et découvrir une autre nuque

Le contact avec le papier de la couverture est sec mais pas rêche, lorsque je déplace la paume de ma main sur la surface , il se dégage un petit bruit , pas un grincement, pas un crissement , un frottement...un peu pareil à celui que font mes doigts lorsque je les frotte sur mes paumes de mains.

J'aime aussi le bleu.

J'apprécie déjà le trait et la palette de Nihâl Martli.

J'aime le chemin de lecture que me proposent presque toujours ces petits livres du Chemin de Fer réalisés à 4 mains.

Lecture de l'image avant celle du texte ou inversement, ou conjointement.

Je suis curieuse de découvrir l'importance que prendront les uns par rapport aux autres pour ce parcours.

Gordana

Portrait à la troisième personne, pas de dialogue.

Des observations au plus près, des descriptions précises des détails physiques.

De la rêverie, du travail de l'imagination, de la construction de fantasmes...

Et puis il y a l'auteure, le je , celle qui imagine ce que pourrait être la vie des autres, croisés ici ou là.

Un supermarché, une caissière: Gordana, un acheteur, une autre caissière, un autre acheteur, la vie .

Une phrase pour vous donner envie, c'est la contrainte que je m'étais fixée.

Il me faudra accepter de vous en livrer plusieurs si je veux pouvoir terminer mon billet.

"Le supermarché me rend sentimentale.....Les mots coulent et font sirop avec les odeurs de fruits, de pain industriel, de produits ménagers, de comptoirs réfrigérés...

L'homme n'a jamais beaucoup parlé ni compris ce besoin que les femmes ont , souvent, pas toutes les femmes, mais presque toutes, de mettre des mots sur les moments, sur les choses et sur les gens, entre eux, à leur propos, de dire pourquoi et de dire comment, de justifier et d'expliquer, de raconter, de remonter aux sources, de comprendre, de juger, de condamner, d'absoudre, de pardonner, d'éreinter les phrases et les mots, toujours les mêmes phrases et les mêmes mots...."

Je n'ai plus besoin de vous dire si j'ai aimé, ce n'est d'ailleurs pas très important.

J'espère vous avoir donné envie ...

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Association Le sel des mots
commenter cet article

commentaires

dictionary 24/05/2012 18:07

C'est la meilleure chose à faire pour maintenir la bonne littérature.

Moux 19/05/2012 01:38

délicieuse sensation que le "toucher" qui invite et est une promesse de découvertes inattendues, de sentiments que l'on n'aurait pas pu imaginer seul...

soaz 18/05/2012 22:40

J'aime ce temps de l'entre deux, revenir avec des livres, des envies de découvertes, des envies d'être cueillie, des auteurs dont on attend forcément une émotion déjà rencontrée,lors d'une
précédente lecture, émotion qu'on espére renouvellée...et puis des auteurs qu'on ne connaissait pas et qui en quelques lignes lues nous ont déjà happés dans leur filet, touchés fait fibrer...et se
dire que lire décidément est une promesse de belle rencontre